Recevez notre newsletter

© 2017 by AFARK | Isabel Marcos 

Created with Wix.com

Jacques Viret

 

CRSSA-Centre de Recherche du Service de Santé des Armées Grenoble

Biographie (relative à René Thom)

 

Je suis médecin, docteur en médecine et docteur en sciences, et professeur agrégé du Val de Grâce.

J’ai connu René Thom par un de ses élèves (Etienne Labeyrie), à la suite d’un résultat expérimental sur les membranes biologiques, que je ne comprenais pas entièrement. Je suis moi-même par la suite devenu élève de R . Thom, à partir des années 1986.

Ma première publication sur la théorie des catastrophes remonte à 1989, sur les changements structuraux membranaires, dus à l’ajout de drogues utilisées en médecine.

Une deuxième étape a été d’appliquer la théorie des catastrophes aux études biologiques fonctionnelles et non plus structurales, ce qui a permis d’aborder les catastrophes de la queue d’aronde développée dans la dimension temporelle ainsi que celle du papillon.

Enfin, la dernière étape a consisté à aborder la physiologie, d’abord limitée à deux organes des sens (la vue et l’audition), puis à la physiologie générale (et notamment cérébrale), et enfin à la psychologie.

Les deux dernières étapes ont permis d’aborder les catastrophes complexes comme le papillon et les ombilics, et en particulier l’ombilic hyperbolique.

Ainsi, après avoir parcouru la théorie des catastrophes (qui est de type gradient), il m’est apparu intéressant de me pencher sur la naissance des attracteurs, autrement dit sur la théorie du chaos dont il m’a semblé qu’elle était la suite logique de la théorie des catastrophes. Je regrette vivement la disparition de René Thom, mon maître, qui n’était pas favorable à cette évolution et auquel j’aurais quand même tant voulu en parler avec lui.

  • Black Facebook Icon
  • Black YouTube Icon
  • Black Instagram Icon