Recevez notre newsletter

© 2017 by AFARK | Isabel Marcos 

Created with Wix.com

Jacques Demongeot

 

University Grenoble Alpes,

Faculty of Medicine, Laboratory AGEIS EA 7407

Biographie

 

J’ai rencontré René Thom en 1976 dans le laboratoire EPCM (Enzymologie Physico-Chimique et Moléculaire, où je préparais ma thèse de médecine) dirigé à Orsay par Jeanine Yon, dont l’époux Théo Kan, un physiologiste de l’Institut de Biologie Physico-Chimique (IBPC) fondé par René Wurmser, connaissait René Thom et fréquentait son fameux Séminaire à l’IHES (Institut des Hautes Etudes Scientifiques de Bures-sur-Yvette). René Thom fit une conférence durant laquelle je risquai quelques remarques insignifiantes et il me foudroya du regard en disant: "Vous devez être l’un de ces jeunes savants qui se ruent sur le computer avant de réfléchir !" Cela m'a beaucoup marqué, et je me suis précipité deux ans plus tard à l'Ecole Normale Supérieure à la première réunion de Biologie Théorique qu'il organisa, avec Michel Thellier et Pierre Delattre, et que ces derniers publièrent chez l’éditeur Maloine. Ensuite, durant 25 ans, nous (ses élèves Kergosien, Labeyrie et Viret, ses collègues et amis Bruter, Bouligand, et bien d’autres...) avons fait partie de ses inconditionnels  « groupies »... Il m’a toujours encouragé, en particulier quand nous avons publié les Actes des réunions de notre société savante de biologie théorique en France (AMTB, puis SFBT), puis au niveau européen (ESMTB), et il a participé à toutes les réunions scientifiques que nous organisions, même si elles étaient dédiées à la physiologie respiratoire, par exemple. De manière subtile, il traçait des pistes scientifiques que nous avons fidèlement suivies et qui se révélaient être en fait de véritables programmes. J’ai passé, aux côtés de  Thom et de Yannick Kergosien, six mois sabbatiques inoubliables en 1985 à l’IHES, qui m’ont nourri scientifiquement en partie au cours des 30 années suivantes, l’autre partie étant rattachée plutôt au magistère de ses grands amis de Poitiers, Pierre Gavaudan, Marcel-Paul Schützenberger et Jacques Besson.

+INFO

  • Black Facebook Icon
  • Black YouTube Icon
  • Black Instagram Icon