SÉMINAIRES

Fri, Feb 15 | Université Paris Diderot

MORPHOGENÈSE & LINGUISTIQUE

TABLE RONDE 2 : Jean Petitot (EHESS) Wolfgang Wildgen (Université de Brême | Allemagne) ONLINE ET À L'UNIVERSITÉ PARIS 7 – Diderot, 16 Rue Marguerite Duras, 75013 Paris Salle 888C – Bâtiment des Grands Moulins de Paris, 8e étage (à droite en sortant de l’ascenseur)
L'enregistrement est fermé
MORPHOGENÈSE & LINGUISTIQUE

Heure & Lieu

Feb 15, 2019, 4:00 PM – 7:00 PM
Université Paris Diderot, 16 Rue Marguerite Duras, 75013 Paris, France

À propos

Jean Petitot

Les premiers textes de René Thom sur la morphogenèse et la linguistique

Au milieu des annees 1960, René Thom commença à rediger ses premiers textes sur les applications, en particulier à la morphogenèse en biologie et à la syntaxe actantielle en linguistique, de la théorie de la stabilité structurelle et des déploiements universels de singularités de fonctions différentiables de codimension au plus 4. Nous nous proposons de commenter les premiers de ces articles.

Wofgang Wildgen

Morphologie et dynamique des mythes: Une nouvelle lecture de Lévi-Strauss

Lévi-Strauss est un des pères du structuralisme (avec Ferdinand de Saussure, Roman Jakobson, et Louis Hjelmslev). Sociologue, ethnologue (et philosophe) il a créé une grande œuvre, dont L'Anthropologie Structurale (I et II) et les quatre volumes des "Mythologiques". René Thom est peut-être le dernier des structuralistes; tout en mettant la morphologie (forme et structure) au premier plan il a remplacé les moyens d'une logique minimale par les résultats sophistiqués de la topologie différentielle, surtout celles de la théorie des catastrophes (TC).

Je vais d'abord passer en revue les moyens formels utilisés par Lévi-Strauss et ses relations avec les sciences naturelles/mathématisées. Cet emploi correspond souvent à la méthode du "bricolage" dont il fait l'éloge. En vue du vaste matériel qu'il analyse dans ses livres (plusieurs collections de mythes enregistrés dans des parties majeures du monde), l'analyse structurale qu'il propose permet un défrichement systématique de ce matériel immense. Je veux montrer qu'une analyse morphodynamique peut saisir les intuitions de l'ethnologue (sans pourtant donner une vue globale et unitaire). La réanalyse morphodynamique concerne d'abord les échelles linéaires aux polarités binaires et les types d'oppositions sémantiques. Je veux remonter aux continuum cognitif et sémantique derrière ces polarités et les possibilités diverses de leur segmentation (non seulement binaire). Dans cette entreprise les catastrophes élémentaires dites cuspoïdes jouent un rôle. Comme l'analyse catastrophiste est locale (et non globale), la question de l'organisation globale, c'est-à-dire de l'ajustement des échelles locales se pose.

Les analyses de Lévi-Strauss concernent des groupes traditions mythiques qui sont voisins et couvrent souvent des séries d'ethnies (et de langues) voisines et le transfert des structures mythiques à longue distance (de l’Amérique du Sud à l'Amérique du Nord par exemple). Il faut pour en rendre compte considérer une dynamique spatiale (et temporelle). Le structuralisme de Lévi-Strauss a comme les autres structuralismes (dans la tradition de Saussure) la tendance de négliger (ou de subsumer) cette dynamique secondaire. Pour la TC, la question de la genèse et du déploiement est pourtant centrale, quoique ses modèles restent locales. Pour la distribution globale des mythes et des langues il faudra considérer des modèles synergiques et stochastiques.

Dans un deuxième partie je vais discuter la "formule canonique des mythes", son emploi par Lévi-Strauss dans plusieurs de ses œuvres et différents essais de mieux comprendre et de préciser cette formule. Je m'y réfère surtout aux publications de Jean Petitot et son utilisation du double cusp (X 9).

Finalement, je veux discuter les conséquences d'une part pour une sémantique morphodynamique et d'autre part pour une sémiotique des religions.

Programme de l’année :

Le séminaire mensuel aura lieu de Janvier à juin 2019, le vendredi une fois par mois de 16h à 19h se déroulera sur Paris, à l'ISHP, Institut des Sciences et des Humanités de Paris, rattaché à l'Université Paris 7 – Diderot, 16 Rue Marguerite Duras, 75013 Paris Salle 888C – Bâtiment des Grands Moulins de Paris, 8e étage (à droite en sortant de l’ascenseur).

Pour toute information : interdisciplinarites.thom@fcsh.unl.pt

Pour assister et participer au séminaire ONLINE, rejoignez-nous sur le lien :

http://meeting.cs-dc.org/join/Petitot-Wildgen-talk2

La prise en main est très simple. Si besoin, visionnez la vidéo de tutoriel : https://youtu.be/MsL3hWEcxNQ.

En cas de problème technique, veuillez contacter : julien.baudry@univ-lehavre.fr

L'enregistrement est fermé

Partagez cette événement