SÉMINAIRES

Fri, May 18 | Paris Diderot

GÉOMORPHOLOGIE & GÉOGRAPHIE

TABLE RONDE 4 : Philippe Martin (Université d’Avignon) Jean-Paul Hubert (Ifsttar)
L'enregistrement est fermé

Heure & Lieu

May 18, 2018, 4:00 PM – 7:00 PM
Paris Diderot, 16 Rue Marguerite Duras, 75013 Paris, France

À propos

Philippe Martin

Forme et géographie. De R. Thom à B. Mandelbrot

L'espace géographique est constitué de formes.

En géomorphologie elles ont été abordées bien plus historiquement que géométriquement.

Les travaux de R. Thom sur la morphogenèse ont ouvert de nouvelles perspectives d'analyse pour la géomorphologie.

Celles-ci s'inscrivent dans le courant des théories de la complexité où l'on trouve aussi la géométrie fractale de B. Mandelbrot.

Cette dernière s'avère être particulièrement adaptée à la description des formes du relief.

Sur ces bases la présentation s'attachera à montrer comment tant les travaux de R. Thom que de B. Mandelbrot ont rendu possible une géomorphologie théorique.

Jean-Paul Hubert

Une rencontre entre géographie structurale, sémiotique et morphodynamique ; trente ans après

En mars 1989, le séminaire de Jean Petitot et Jean-Claude Coquet à l’EHESS accueillit les présentations de Gilles Ritchot, professeur de géographie à l’Université Laval de Québec, auteur d’une théorie structuraliste de la « forme urbaine » et Gaëtan Desmarais qui, pour son doctorat de sémiotique à l’EHESS, élaborait un modèle de la morphogenèse de Paris où il allait mobiliser rien moins que cette théorie de la forme urbaine, la théorie sémiotique d’Algirdas Julien Greimas et la théorie morphodynamique de René Thom.

L’entreprise suscita de l’intérêt, plusieurs adhésions enthousiastes et produisit un certain nombre de publications. Deux numéros spéciaux des Cahiers de géographie du Québec jalonnèrent cette phase ascendante, en 1992 et en 1998(*). La publication du livre de G. Desmarais et G. Ritchot « La géographie structurale » à l’Harmattan, en 2000, semble malheureusement en marquer la fin. Les espoirs et le nombre de productions retombèrent ensuite, malgré la parution en 2011 d’un ouvrage primordial sur la Morphogenèse de Rome, encore à l’Harmattan, par un Gilles Ritchot infatigable, toujours novateur mais isolé.

En tant que témoin et acteur de deuxième rang, je vais revenir sur cette rencontre qui m’avait enthousiasmé car elle prenait en main des problématiques où les sciences humaines et sociales se trouvent toujours en défaut, comme l’articulation entre les dynamiques foncières et celle des fonctions économiques, le déterminisme de l’environnement géographique sur les individus ou l’ancrage d’un groupe social à un territoire. C’est aussi l’occasion de réfléchir sur ce qu’il a manqué à ce trio théorique pour concrétiser les espoirs de 1989.

* Cahiers de géographie du Québec, Volume 36, numéro 98, 1992 La géographie humaine structurale (Sous la direction de Gilles Ritchot et Guy Mercier), Québec, Université Laval

URL : https://www.erudit.org/fr/revues/cgq/1992-v36- n98-cgq2670/

Cahiers de géographie du Québec, Volume 42, numéro 117, 1998, Québec, Université Laval

URL : https://www.erudit.org/fr/revues/cgq/1998-v42- n117-cgq2689/

Programme de l’année :

Le séminaire mensuel aura lieu de novembre 2017 à juillet 2018, le vendredi une fois par mois de 16h à 19h se déroulera sur Paris, à l'ISHP, Institut des Sciences et des Humanités de Paris, rattaché à l'Université Paris 7 – Diderot, 16 Rue Marguerite Duras, 75013 Paris Salle 888C – Bâtiment des Grands Moulins de Paris, 8e étage (à droite en sortant de l’ascenseur).

Pour toute information : interdisciplinarites.thom@fcsh.unl.pt

Pour assister et participer au séminaire ONLINE, rejoignez-nous sur le lien :

http://meeting.cs-dc.org/join/martin-talk4

La prise en main est très simple. Si besoin, visionnez la vidéo de tutoriel : https://youtu.be/MsL3hWEcxNQ.

L'enregistrement est fermé

Partagez cette événement

Recevez notre newsletter

© 2017 by AFARK | Isabel Marcos 

Created with Wix.com

  • Black Facebook Icon
  • Black YouTube Icon
  • Black Instagram Icon