SÉMINAIRES

Mon, Feb 07 | Séminaire ONLINE

GEOGRAPHIE & LITTÉRATURE

TABLE RONDE 2 : Olivier Bonin (Laboratoire Ville Mobilité Transport - ENPC, Univ Gustave Eiffel) Benoît Virole (Psychanalyse, Paris)
GEOGRAPHIE & LITTÉRATURE

Heure & Lieu

Feb 07, 4:00 PM – 7:00 PM GMT+1
Séminaire ONLINE

À propos

Olivier Bonin

Emergences de régularités à partir des choix résidentiels des ménages: proposition d’une machine à catastrophes inspiré du modèle de Thom-Pomian

En s'inspirant de la théorie de la forme urbaine (TFU) de Gilles Ritchot, il est possible de proposer un modèle de type théorie des catastrophes (TC) qui, croisant deux dimensions axiologiques extraites de la TFU, permet d’expliquer, en première approche, l’émergence de formes urbaines plus ou moins stables. La principale faiblesse conceptuelle de ce modèle TC construit à partir de la TFU est qu’il s’appuie sur les dimensions qui comportent une part d’individuel et une part de collectif, si bien que le contrôle politique de la mobilité, central dans la TFU, conserve un aspect extérieur au modèle.

Le modèle proposé dans cet exposé vise donc à étudier la stabilité des formes urbaines en modélisant de façon explicite l’émergence de comportements collectifs à partir des trajectoires résidentielles des ménages. Il s’inspire fortement de la machine à catastrophes introduite par Thom et Pomian.

Benoît Virole

Interprétation morphodynamique de la littérature de guerre

La guerre contemporaine s’est vu adjoindre un nouveau théâtre : celui du sens. Il ne s’agir ici plus de conquérir des territoires mais  d’agir sur l’esprit collectif et sur les symboles constitutifs du lien social. Dès lors l’étude de la façon dont la littérature relate la guerre est instructive. Confrontés aux exigences de la réduction narrative, les romanciers mettent en scène des moments électifs, des lieux choisis, des actions canoniques ( avec et sans jeu de mot),  bref, des singularités  topologiques et des dynamiques types qui forment le tissu de ce  palimpseste des batailles, où dans l’indifférence du temps et de la quantité des puissances, les même schémas types de conflit se reproduisent. La littérature traitant la guerre, et tentant à sa façon de théoriser son essence, est  aussi amenée à construire une figure singulière, celle du soldat errant dans le no man’s land – aire intermédiaire –contemplant le feu et la pulsion de mort. En dehors de tout souci de modélisation, ni de schématisme mathématique, la pensée de René Thom est singulièrement stimulante pour tenter de donner à cette littérature de guerre, une intelligibilité nouvelle.

Comment Participer :

Le séminaire mensuel aura lieu de Janvier à juin 2022, le lundi une fois par mois de 16h à 19h se déroulera online.

Pour assister et participer au séminaire ONLINE, rejoignez-nous sur le lien :

http://visio.litislab.fr/join/Seminaire_Rene_Thom

ID: inscrire votre nom

Mot de passe : renethom

Pour toute information : interdisciplinarites.thom@fcsh.unl.pt

La prise en main est très simple. Si besoin, visionnez la vidéo de tutoriel : https://youtu.be/MsL3hWEcxNQ.

En cas de problème technique, veuillez contacter : julien.baudry@univ-lehavre.fr

Partagez cette événement